C’est quoi qu’on cause ici ? (lesson 2 – unit 3)

On poursuit l’apprentissage avec une autre session pour approfondir vos connaissances en québécois !

– de même = comme ça

– c’est d’la marde = c’est de la merde

– gripette = méchante femme

– mononcle = oncle ou ringard

– gugusse = petit objet, petite bricole

– j’écoute le film = je regarde le film

– colliger = faire une synthèse

– le brake à bras = le frein à main

– c’est gossant = se dit d’un travail un peu chiant, un peu répétitif

– je débarque ici = je descends là

– j’embarque dans le bus = je monte dans le bus

– un commis = une personne chargée du service auprès de la clientèle, dans un supermarché par exemple

– scrapper = abîmer. Exemple : j’ai scrappé l’auto

– briser = s’utilise presque toujours pour dire le verbe casser

– mon ordinateur gèle = mon ordinateur plante

– bienvenue, au plaisir, fait plaisir = de rien

– avoir des bidous = avoir de l’argent

– attache ta tuque avec de la broche = accroche-toi ça va décoiffer ou prépare-toi à affronter des difficultés

– la brocheuse = l’agrafeuse

– la broche = l’agrafe

– avoir des air lousse = gagner l’adhésion auprès de ses enfants ou d’autres personnes. (Même principe que pour les air miles, on les collecte en faisant quelque chose de bien en vue d’acquérir l’approbation ou l’admiration de quelqu’un)

– lift = action de déposer quelqu’un quelque part en voiture
Attention ça devient plus complexe ! 🙂

Qu’est-ce qu’on écoute par chez vous ?

Chose promise, chose due.

Voici une nouvelle sélection de musiques canadiennes ou québécoises plus actuelles et en vogue en ce moment !

 

Pour se rebeller contre la société  (merci Gadou)

Loco Locass – « Libérez-nous des libéraux »

http://www.youtube.com/watch?v=dnWVQ1lGSQs&noredirect=1

 

– Pour trouver la zénitude (merci Ève)

Elisapie – « Turning my back »

http://www.youtube.com/watch?v=jwEnW0ZHmqw

 

– Pour l’association de paroles cocasses sur une musique formidable

Les Trois Accords – « J’aime ta grand-mère »

https://www.youtube.com/watch?v=NxlNMiiS-mQ

 

– Pour écouter une bête de scène attachante

Pépé et sa guitare – « La solution »

https://www.youtube.com/watch?v=_CngBGIOlRM

 

– Pour s’énerver  (merci Gadou)

Vulgaires Machins – « Comptez les corps »

http://youtu.be/Jd93kqluQ78

 

– Pour être charmé

Adam Cohen (le fils du célèbre Leonard) – « Like a man »

https://www.youtube.com/watch?v=Vvq1BiHLaW0

 

– Pour être ému(e)

Patrick Watson – « Adventures in your own backyard »

https://www.youtube.com/watch?v=lD7Z0cmxQRc&feature=related

 

– Pour se faire un délire mystique

Grimes – « Vanessa »

 

– Pour faire du bien à ses oreilles

Karkwa – « Le Pyromane »

https://www.youtube.com/watch?v=2TpH32HVkXE

 

Bonne écoute !

 

C’est quoi ce bruit dans le stade ?

Bonjour,

samedi nous sommes allés voir notre premier match de football.

Ne vous attendez pas à voir des chochottes qui pleurent en se prenant un carton jaune avec des chaussettes remontées sous le genou.

Le football ici c’est ce qu’on appelle en France le football américain.

Notre football à nous (PSG, OM, OL, FCNA, etc.) s’appelle ici le soccer.

Maintenant que les précisions sont faites, voici notre ressenti face à cet après-midi de ferveur populaire ! Nous avons tous les deux beaucoup apprécié ce moment. Nous n’avons pas encore compris toutes les règles du jeu, mais les principales sont faciles à saisir. Le match a été remporté par les Verts et Or de Sherbrooke face aux Stingers de Montréal (université Concordia). Le score était de 48 à 21. Autant dire que les Stingers n’ont pas eu beaucoup d’occasions de remonter la pente !

Le match dure normalement une heure, mais avec les arrêts de jeu, il faut compter environ 3 heures à passer dans les tribunes. Ça passe vraiment vite. Il y a des pom pom girls qui viennent danser, la mascotte qui anime le stade, les sponsors qui lancent des cadeaux, etc.

Ci-dessous quelques photos. Je m’excuse pour la qualité, elles ont été faites avec mon téléphone intelligent et il n’avait presque plus de batterie. Pour le prochain match, j’emmènerai l’appareil photo.

C’est quoi les trucs qui changent dans la vie de tous les jours ? Le retour !

Salut à tous,

il y a peu je faisais un petit topo sur les choses de la vie de tous les jours qui sont différentes ici en comparaison de notre douce France. (Pas si douce, mais quand même…)

Cela fait plus de deux mois que nous sommes arrivés à Sherbrooke. Nous avons donc pris quelques réflexes de néo-québécois. Je me faisais la réflexion que certaines habitudes prise ici seraient étranges si on les poursuivaient en France. En voici quelques unes :

– dire « Salut » ou « Bye, bye » au conducteur du bus quand on descend de son véhicule;

– tutoyer le pharmacien, la dame de La Poste, un client, un prof, un patron, des gens de 30 ans plus vieux que nous;

– demander aux couples gays s’ils sont mariés;

– dire qu’on va à un 5 à 7;

– donner des pourboires au livreur de pizza, de courses, au serveur, etc;

– prononcer les mots anglais avec l’accent américain;

– prévoir de faire ses courses un dimanche après-midi;

– inviter des amis à « souper » à 18h;

– trouver que finir le travail à 19h, c’est très tard;

– dire « Allo » quand on rentre dans une pièce;

– répondre « 5 et 6 » quand on nous demande notre taille et « 120 » quand on nous demande notre poids;

– mettre la quiche à cuire à 400 degrés;

– rouler à 100km/h sur l’autoroute;

– oublier le concept du radar automatique;

– trouver que de l’emmental à 5€ c’est vraiment hyper bon marché;

– préciser à la caissière que tu payes avec la carte de crédit ou de débit.

 

 

C’est quoi qu’on cause ici ? (lesson 2 – unit 2)

Allo la gang,

voici de nouveau un bout de dictionnaire québécois pour les nuls. Ceux qui viendront nous rendre visite ont intérêt à avoir tout appris par cœur, y’aura une interro à l’aéroport ! 😉

– la fée des dents = la petite souris

– la toune = la chanson

– Je m’en câlisse = je m’en fous

– les bobettes = les sous-vêtements

– toutoune = grosse

– j’aime ça en hostie = j’aime trop ça !

– crisse ! = fait chier !

– je m’en crisse = je m’en fous

– chauffer = conduire

– il n’y avait pas personne = il n’y avait personne (au Québec on utilise deux fois une négation pour dire une négation, c’est un peu perturbant des fois !)

– des bébelles = des babioles, des trucs, des machins OU des jouets

– avoir son voyage = en avoir marre

– la bedaine = beaucoup plus utilisée que chez nous pour désigner le ventre, même quand c’est un ventre mince.

– un bec = un bisou

– les bibittes = les insectes OU les idées noires

– tout croche = tout de travers

– tape ou ruban adhésif = scotch

– être game de = avoir le courage de

– les lumières = les feux de signalisation

– foxer = sécher les cours

– être dans le jus = être sous l’eau, être débordé

– une joke = une blague

– la gomme = le chewing-gum

– un pimp = un proxénète

– être chicken = avoir peur

– un party (prononcé « parté ») = une fête

– j’suis tombé sur le dos = j’suis tombé des nues

– se mettre sur son 36 = se mettre sur son 31

– mettre du gaz = mettre de l’essence

Bon apprentissage !

C’était comment les States ?

Hier, (samedi 13 octobre), nous sommes allés aux États-Unis avec deux amis d’Adrien.

Ils ont été très sympas de nous proposer de nous emmener afin de nous faire découvrir l’autre côté de la frontière !

Nous nous sommes alors rendus compte que celle-ci est vraiment très, très proche de Sherbrooke et nous pourrons fréquemment aller voir ce qui se passe chez nos amis américains.

Si vous vous attendiez à des buildings et des grandes avenues, c’est raté! Ce seront encore des photos de vert, vert et encore vert avec un peu de blanc pour la neige, tout de même ! En effet, nous sommes allés dans le New Hampshire au Mont Washington pour faire une magnifique randonnée d’environ 5h. Nous ne sommes pas montés jusqu’en haut car il aurait fait nuit et l’ascension semble réservés aux vrais alpinistes. Pour ma part, j’en aurais été bien incapable ayant rapidement le vertige. Nous avons bien grimpé cependant dans un décor sublime.

Ci-dessous les photos :

 

 

C’est comment le paysage par chez vous ?

Ce week-end, nous avons eu la chance d’avoir trois jours de repos car le lundi était férié.

C’était l’action de grâce. C’est un peu le Thanksgiving du Québec, même s’il n’y a pas plus grand monde qui le fête.

Le temps n’était pas vraiment au beau fixe sauf lundi. Nous en avons profité pour marcher le long de la rivière Magog qui est près de chez nous.

Les feuilles ont pris leurs couleurs d’automne. Mais cette année, l’été ayant été caniculaire, les feuilles sont trop desséchées pour donner des couleurs pleinement éclatantes. Cela dit, nous sommes quand même assez émerveillés par les paysages.

 

Vendredi soir, nous sommes allés à l’Oktoberfest de Sherbrooke. Ça pèse 1L de bière !