C’est quoi qu’on cause ici ? (lesson 3 – unit 3)

Voici le grand retour des expressions québécoises. Si cela fait un petit moment que nous n’en avons pas publié, c’est parce qu’on commençait à en connaître un certain nombre. On trouvait ça bien, on se disait même « heille, c’est le fun, je catche tout quand ils jasent eux autres ! »

Mais finalement, on n’avait pas encore fait le tour des subtilités du français québécois, voici quelques exemples :

– péter la balloune = être contrôlé positif à l’alcootest
– être en maudit après quelqu’un ou quelque chose = être énervé après quelqu’un ou quelque chose
– il fait frette = il fait très, très froid
– il fait frette en crisse, il fait frette en tabernacle, etc. = il fait vraiment très, très, très froid
– un cave = un con
– un tata, un maudit tata = un débile, un con, une personne méprisable
– revirer de bord = changer d’avis, faire demi-tour
– se faire revirer de bord = se faire répondre violemment, se faire envoyer promener
– ça torche = ça envoie !, c’est du lourd !
– mange la marde / mange d’la marde = va chier !, va te faire voir
– à fond dans le tapis = à fond la caisse
– achaler quelqu’un = poser sans cesse des questions à quelqu’un, l’embêter à propos de quelque chose
– s’énerver le poil des jambes = s’énerver pour rien
– se peinturer dans le coin = se mettre au pied du mur
– pitcher quelque chose dans la cour de quelqu’un = refiler le bébé à quelqu’un
– garrocher = lancer
– s’enfarger = s’enfoncer, s’emmêler les pinceaux
– pas de troubles = pas de problèmes
– une carte d’affaires = une carte de visite
– c’est pas piqué des vers = c’est excellent !
– c’est écœurant = peut signifier c’est vachement chouette !
– un trou de cul = un trou du cul (désigne la personne, non la partie anatomique)

A tantôt !

C’est quoi qu’on fait le samedi soir ici ?

Si le samedi soir en France c’est échangisme pour tout le monde, au Québec, c’est un peu différent ! Pour ceux qui n’auraient pas suivi, nous français, sommes perçus comme un peu libertins sur les bords, ici. La faute à DSK ou au Marquis de Sade, je n’en sais rien !

Je vous disais qu’au Québec, il y a toujours deux grands sujets de discussion : la météo et le hockey. Pour la météo, on a fait un peu le tour. Pour le hockey, une grève secouait la ligue nationale depuis plusieurs mois et bien c’est fini ! Samedi dernier, les matches de ligue ont pu reprendre au plus grand plaisir des fans !

C’est avec joie que nous sommes allés voir un match au Boquébière, une de nos microbrasseries favorites à Sherbrooke.

C’était les Canadiens de Montréal contre les Maple Leafs de Toronto et les Ontariens ont gagné 2-1.

IMG-20130119-00144

Pinte du match + nachos gratinés = 11$Light et digeste !

Pinte du match + nachos gratinés = 11$
Light et digeste !

"C'est pas un peu salé à la longue les nachos ?"

« C’est pas un peu salé à la longue les nachos ? »

IMG-20130119-00150

Pendant un moment, au début du match, ils présentent tous les joueurs un par un. Celui qui est présenté au début doit sévèrement se cailler les miches le temps que tous les membres de l'équipe soient appelés au complet.

Pendant un moment, au début du match, ils présentent tous les joueurs un par un. Celui qui est présenté au début doit sévèrement se cailler les miches le temps que tous les membres de l’équipe soient appelés au complet.

Ambiance hivernale

Au Québec, parfois, on entend des phrases bizarres comme « Wouaouh ! Demain il va faire chaud, il va faire -5°C ! » Car parfois, oui, -5°C c’est vraiment chaud, comparé aux froids que nous avons en ce moment. Qu’à cela ne tienne, nous avons bravé l’hiver et avons profité des températures radoucies du week-end pour sortir. Bon, quand je dis radoucies, tout est relatif.

DSC_0333

Adrien et sa moumoute lors de notre promenade au parc du mont Bellevue qui surplombe Sherbrooke.

Adrien et sa moumoute lors de notre promenade au parc du mont Bellevue qui surplombe Sherbrooke.

Moi et mon bronzage au parc du mont Bellevue

Moi et mon bronzage au parc du mont Bellevue

Sherbrooke vue du mont Bellevue et sous un beau ciel bleu.

Sherbrooke vue du mont Bellevue et sous un beau ciel bleu.

IMG-20130120-00151

Des snow-scoots sur notre parcours !

Des snow-scoots sur notre parcours !

DSC_0336

T’as voulu voir de la neige ? T’as vu de la neige !

Bonjour à tous,

Partis de Sherbrooke le 21 décembre, c’est un décor légèrement enneigé que nous laissions derrière nous. Même pas un peu de blancheur sur le tarmac de l’aéroport.

En revanche, revenus le 7 janvier, la neige était bien présente ! Ma voiture était entourée d’une ceinture de neige. Adrien a gentiment usé de ses bras pour la déblayer. Nous vous laissons donc avec quelques photos de ces paysages apaisants.

(On ne vous dira pas que depuis deux jours il fait presque 10°C et que ça a bien fondu !)

Notre parking.

Notre parking.

La Bretagne sous la neige !

La Bretagne sous la neige !

Le parc Jacques Cartier près de chez nous.

Le parc Jacques Cartier près de chez nous.

Le lac des nations gelé.

Le lac des nations gelé.

DSC_0310

Lac

C’est quoi cette petite bête ?

Hello,

nous voici rentrés à Sherbrooke depuis hier soir. Nous avons passé de superbes vacances en France auprès de nos familles et amis. Merci à tous, ces deux semaines ont été formidables !

C’est désormais à trois que nous vivons à Sherbrooke car Minouche nous a accompagné ! Nous ne pouvions l’emmener avec nous au mois d’août car nous étions en logement temporaire pendant deux semaines. Puis nous avons eu notre appartement. C’est donc avec notre chat que nous avons traversé l’Atlantique hier.

Je retiens deux grands moments :

– le passage du portique de sécurité : j’ai dû la retirer de sa cage, la prendre dans mes bras, passer sous le portique avec elle, revenir en arrière, enlever mes chaussures qui avaient sonné sans perdre le chat des bras (c’est Adrien qui m’a enlevé mes chaussures !), puis repasser sous le portique, re-sonner, remettre le chat dans sa cage et revenir seule pour la fouille. Cerise sur le gâteau, nous étions suivi par une personne propriétaire d’un petit toutou !

– l’arrivée à la gare d’autocars de Montréal : la dernière étape du voyage. 2h de bus, un billet aux alentours de 35$ et nous étions chez nous. Sauf que la compagnie d’autocars ne veut pas d’animaux à bord. Nous sommes donc revenus en taxi pour 270$.

Pour ceux qui veulent des renseignements sur le transport d’animaux en avion, c’est assez simple. Les gros animaux de plus de 5 ou 6 kg vont en soute. Les petits animaux comme notre Minouche vont en cabine si l’animal + la cage pèsent moins de 5 ou 6 kg. Le poids dépend des compagnies. Cela coûte 200€ puis 34$ à l’arrivée (frais de douanes).

Adrien l'a emmenée un peu dans la neige, mais elle n'a pas franchement apprécié.

Adrien l’a emmenée un peu dans la neige, mais elle n’a pas franchement apprécié.

 

 

 

 

 

 

 

Au fil des semaines, l'expression "apéro en terrasse" me semble de plus en plus abstraite.

Au fil des semaines, l’expression « apéro en terrasse » me semble de plus en plus abstraite.

 

 

 

 

 

 

 

Minouche

 

 

 

 

 

 

DSC_0291