Partout, partout…

Aujourd’hui le mariage gai a fait les grands titres dans le monde entier. J’écris mariage « gai » parce qu’au Québec, on l’écrit comme ça, rapport à la protection de la langue française, tout ça, tout ça. (Et comme je trouve ça mignon, je le laisse ainsi.) Difficile donc de louper la nouvelle, même en étant à l’étranger. Ce midi, je regardais la télévision de Radio-Canada et j’en ai entendu parler. Tout comme nous avons, bien évidemment, su qui a remporté la palme d’or dimanche dernier et qui est en train de se faire éliminer de Roland-Garros.

Tout ça pour dire quoi ? Pour dire qu’en fait le Québec s’intéresse beaucoup à nous les maudits français alors qu’en retour, ce n’est pas vraiment le cas. Faisons un rapide micro-trottoir virtuel. Qui, ici, connait le nom du premier ministre canadien, de la première ministre québécoise, d’un grand joueur de hockey canadien, d’un auteur littéraire canadien, d’un acteur québécois, etc.? Pas grand monde et j’en conviens, c’était mon cas il y a neuf mois. Parce qu’à part Céline Dion, le printemps érable, la poutine et le clip de Xavier Dolan pour Indochine, les français ne connaissent pas bien le Québec, il faut l’avouer.

Or ici, la France est partout : les petits québécois apprennent qu’il faut cultiver son jardin, selon Voltaire; les gens savent grosso modo ce qu’est la droite et la gauche dans notre système politique; chaque semaine un ou plusieurs film français est à l’affiche au cinéma et, bien sûr, les références culinaires ou viticoles françaises sont récurrentes.

Allons plus loin. Ce week-end, une expo sur Zidane est lancée au musée des beaux-arts de Sherbrooke ! Les québécois que je trouve, personnellement, très peu belliqueux auraient pu penser qu’un joueur de football qui donne un petit coup de boule à un confrère italien ne mérite pas une expo. Mais pourtant si, l’hommage au grand sportif français est présent et le musée remue ciel et terre pour mettre à l’honneur cette icône du foot.

Tout cela m’étonne et me surprend chaque jour. Cela me rend à la fois fière et triste. Fière d’avoir reçu cette culture française si riche et si reconnue dans le monde. Mais triste de savoir que ces projecteurs braqués sur nous, risquent parfois de nous aveugler et nous empêcher de voir ce qui se passe autour. Mettons nos lunettes de soleil et réjouissons nous de ces dizaines de milliers de français qui visitent ou vivent au Québec afin de tisser des liens plus forts entre petits cousins !

Retraite en milieu paisible

Quand notre visa arrivera à échéance en août 2014, on aura sûrement une vision du Québec encore différente de celle qu’on a maintenant. On aura même une vision différente de l’Amérique du nord. Toujours est-il que ce qu’on sait, c’est que notre séjour au Québec nous aura permis de faire le plein de verdure, de calme, de tranquillité et de paysages reposants.

Difficile de ne pas être zen devant ces étendues verdoyantes au printemps et immaculées en hiver.

Aujourd’hui nous sommes allés à St Benoît du lac, près de la ville de Magog, elle-même à 30 minutes de Sherbrooke. Nous aimons beaucoup ce coin avec le grand lac Memphrémagog qui traverse la frontière Canada/Etats-Unis, le paysage très vallonné et les petites routes de campagne. On deviendrait presque des accros à la campagne, n’est-ce pas ?

Nous sommes allés visiter l'Abbaye St Benoît du lac, fondée en 1912.

Nous sommes allés visiter l’Abbaye St Benoît du lac, fondée en 1912.

DSC_0215
DSC_0227
DSC_0231

Nous espérons que Marie a prié pour nous pauvres pêcheurs.

Nous espérons que Marie a prié pour nous pauvres pêcheurs.

L'église est très moderne, une des plus modernes que nous ayons vus. Mais elle est très belle. Parce que des églises modernes moches, y'en a, soyons honnêtes !

L’église est très moderne, une des plus modernes que nous ayons vus. Mais elle est très belle. Parce que des églises modernes moches, y’en a, soyons honnêtes !

DSC_0221
DSC_0243
DSC_0257

IMG-20130520-00040

A l’abbaye, ils vendent du fromage vraiment moins cher qu’ailleurs et il est très bon, en plus ! On en a ramené un stock !

 

« Viens à la maison y’a le printemps qui chante » (des nouvelles de Minouche)

Salut les copains !

Je sais que vous aimez avoir de mes nouvelles alors en voici ! Miaou !

Depuis quelques temps il fait vraiment beau à Sherbrooke ! J’ai perdu plein de poils partout et j’ai même commencé à chasser. J’ai ramené un oiseau à ma maîtresse l’autre jour, mais elle n’a pas semblé apprécier ce présent. Étrange.

Depuis qu’il fait beau, je passe mon temps dehors, même la nuit ! Du coup quand je rentre le matin, je suis un peu fatiguée. Mes maîtres croient que je fais la bringue toute la nuit. Ils ne se rendent vraiment pas compte ce que c’est d’être un félin prédateur, bref.

Voici donc un petit résumé de mes activités du printemps.

J'aime aider mon Papa et ma Maman à étendre le linge. Mais j'ai comme l'impression que je fais plutôt embarras de chantier.

J’aime aider mon Papa et ma Maman à étendre le linge. Mais j’ai comme l’impression que je fais plutôt embarras de chantier.

DSC_0681

Je mange plein d'herbe aussi, paraît que c'est bon pour ma ligne.

Je mange plein d’herbe aussi, paraît que c’est bon pour ma ligne.

DSC_0198
L’autre jour, ma Maman était fâchée car on est allé chez le vétérinaire ensemble. Elle pensait en avoir pour 80 $ et en fait on en a eu pour 245 $. Moi j’avais rien demandé, j’aime pas trop ça aller chez le docteur. Il paraît que mon vermifuge et mon antipuces lui ont couté 150 $. Dans mon autre pays, avant, c’était presque dix fois moins cher. Du coup, la pilule n’est pas très bien passée. Tant pour elle que pour moi d’ailleurs, parce que le vermifuge s’il n’est pas écrasé dans du thon, moi j’en veux pas !
DSC_0200

Comme j'ai compris que ma Maman n'aimait pas trop recevoir des cadeaux chez elle, du type oiseaux morts ou autres, j'ai décidé de mettre la pédale douce sur la chasse. J'observe, mais de loin !

Comme j’ai compris que ma Maman n’aimait pas trop recevoir des cadeaux chez elle, du type oiseaux morts ou autres, j’ai décidé de mettre la pédale douce sur la chasse. J’observe, mais de loin !

J'sais pas vous, mais moi ce truc blanc, collant, froid et humide qui est tombé pendant 4 mois, ça me faisait tout bizarre sur mes coussinets et mes poils. Là, je revis !

J’sais pas vous, mais moi ce truc blanc, collant, froid et humide qui est tombé pendant 4 mois, ça me faisait tout bizarre sur mes coussinets et mes poils. Là, je revis !

De la Sibérie à la canicule

Bonjour à tous,

Depuis dimanche dernier, nous connaissons un climat estival à Sherbrooke et il en est de même à Montréal et Québec. Plus au nord, je ne sais pas ! La température est de 25°C, le ciel est d’un bleu uniforme et nous ne quittons plus nos sandales et nos lunettes de soleil.

Autant dire qu’après le froid que nous avons eu pendant l’hiver (bon là oui je sais, les québécois qui nous lisent vont se dire « pfffff quelle chochotte, on n’a pas eu si froid que ça »), passer non pas au printemps mais bel et bien à l’été est vraiment surprenant ! Chaque petit signe du beau temps devient un étonnement : de la pelouse verte, des bourgeons, avoir trop chaud dans sa voiture, mettre un short, etc.

Dimanche dernier, avec Julie et Stéphanie, nous sommes allés à Magog, une petite ville près de Sherbrooke, où nous avons passé une vraie journée de vacances !

DSC01039
DSC01044
P1000789
P1000809

P1000829
P1000813

La France en visite au Québec !

Le mois d’avril a, de notre côté, rimé avec visite !

– La famille Rocher est venue du 26 mars au 9 avril

– La famille Wattez est venue du 19 au 26 avril

– Mes amies Julie et Stéphanie sont venues du 20 au 29 avril

Alors on ne s’est pas ennuyé ! Il a même été un peu rude, le moment où j’ai accompagné Julie et Stéphanie le matin de leur départ. La journée a semblé bien triste et le retour à la maison un peu morose. Car le plus difficile ici, bien sûr, est d’être loin de notre entourage. Dans les moments de doute, dans les moments de tristesse, dans les moments de découragement mais aussi les moments où on est malade, fatigué, stressé, une visite à la famille ou aux amis apporte toujours du réconfort. Mais des amis nous nous en sommes fait beaucoup ici et nos semaines sont bien occupées entre les dîners chez les uns, les activités sportives avec les autres et les sorties organisées au dernier moment ! Nous essaierons d’y consacrer un article pour vous montrer qui sont nos nouvelles connaissances ici !

Voici donc en photos le WE des 20 et 21 avril passé à Montréal avec Julie et Steph.

Nous trois au Belvédère du parc Mont-Royal.

Nous trois au Belvédère du parc Mont-Royal.

DSC00598
DSC00604

Un écureuil s'est approché tout près de Steph qui a pris environ 50 photos d'écureuils durant son séjour !

Un écureuil s’est approché tout près de Steph qui a pris environ 50 photos d’écureuils durant son séjour !

Un gros milk-shake !

Un gros milk-shake !

P1000108
DSC00623
P1000035