Go Habs go !

Je vous l’avais déjà rappelé dans un article il y a quelques mois, le hockey ici c’est le sport national. Et en ce moment, ça prend plutôt des allures de religion. Au début, nous ne suivions pas trop les matches car on ne se sentait pas très concernés. Puis il est vite devenu difficile de contourner la chose. Il est question de hockey partout : au fitness, au restaurant, à la télé, à la radio, dans les magasins, au bureau, et ce durant toutes les séries éliminatoires. Alors nous aussi, nous avons rejoint le camp des supporteurs. Et d’ailleurs, le hasard fait bien les choses car l’équipe des canadiens de Montréal est aussi appelée les tricolores. Alors d’un « allez les bleus » à « go habs go » il n’y a qu’un petit pas !

Voici un petit résumé du championnat et des règles de ce sport aussi spectaculaire que rassembleur.

Les canadiens de Montréal (l’équipe de Montréal, donc) est actuellement en demi-finale contre les Rangers de New-York dans le cadre de la coupe Stanley. Celle-ci est le trophée que reçoit le gagnant du championnat d’Amérique du Nord dans la ligue nationale de hockey.

Bon, moi je ne comprends pas trop pourquoi ça s’appelle ligue nationale de hockey alors qu’elle regroupe aussi bien des équipes canadiennes que des équipes américaines, mais c’est comme ça. Je trouve ça plutôt intéressant d’avoir deux pays dans une même ligue. Ensuite, pour la faire simple, chaque côté du continent américain s’affronte et, à la fin, le meilleur de l’ouest rencontre le meilleur de l’est dans un duel au sommet pour la coupe Stanley. Sauf que, là encore, je ne comprends pas tout parce qu’ils ont mis Chicago dans l’ouest alors que chacun sait que Chicago c’est pas super à l’ouest, mais bon. Peut-être que le soir où ils ont décidé qui serait à l’ouest et qui serait à l’est ils fêtaient un match et n’avaient plus les idées très claires…

Les joueurs de hockey c’est pas des chochottes. D’une part, on dirait un peu du rugby sur glace tant, parfois, leurs plaquages tête contre vitre sont impressionnants. D’autre part, quand les joueurs rencontrent une équipe, ils le font en série éliminatoire. Ce qui veut dire qu’ils s’affrontent pour plusieurs matches tous les deux jours jusqu’à avoir un gagnant. Le gagnant c’est celui qui arrive à 4 matches gagnés face à l’adversaire. Donc ça s’arrête à un minimum de 4 matches s’il y a 4-0 ou un maximum de 7 matches s’il y a 4-3.

On n’est pas rendu à la finale comme dirait l’autre. Car si les canadiens veulent prétendre au titre, ils doivent battre New-York au terme de la série éliminatoire dans laquelle ils se trouvent actuellement puis ils devront à nouveau faire une série éliminatoire contre Chicago ou Los Angeles. Bon, tu me suis ou t’es perdu ?

Cela dit, les canadiens ont perdu leur premier match contre New-York 2 à 7. Et le bien-aimé Carey Price, goal de l’équipe montréalaise s’est blessé. Celui que l’on surnomme Jesus Price sera absent de toute la série contre New-York. Alors ça part mal pour le Canadien mais on croise les doigts et que le meilleur gagne !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s